Maud et la wiverne

Ce dont rêvent les Ombres est un hommage à la culture celtique, à l’héritage médiéval et aux bestiaires fantastiques. Ce roman inclut une référence à une légende anglaise, « Maud et la wiverne ». Asseyez-vous près de moi, autour de l’âtre. Laissez-moi vous conter, à ma manière, cette rencontre improbable… Magique. En ces temps reculés, […]

Continuer la lecture →

Ouroboros

Il est embroché sur la lance et il rit. Cet homme meurt en riant, le corps en lambeaux et couronné de ses longs cheveux poussiéreux. Face à lui, le soldat romain transpire sous l’armure et n’arrive pas à lâcher l’arme lourde du cadavre. Il n’a jamais rien connu de tel. Seules les bêtes se battent […]

Continuer la lecture →

Par-delà le Val sans retour

Harassants, le chemin et ses traverses. Lente, la progression à découvert. Loin, le foyer abandonné. Long, le temps que l’on ne sait plus compter. Le premier pas, solennel, signe l’engagement : on ne se découragera pas, on ne s’arrêtera pas. Pas avant d’avoir atteint son but. Même si la destination rend fous les augures. Après le […]

Continuer la lecture →

Deuxième extrait

Pas de buée sur le miroir. « Il est temps de les enterrer toutes deux », fit simplement Éponine. Elle considéra la poussière tombée sur l’épaule de Ménehould. Impossible de déterminer avec justesse quand elle avait poussé son dernier soupir. Un rayon s’échoua sur les défuntes enlacées. Moment de grâce au cœur d’une misérable masure […]

Continuer la lecture →

Une vision

Voici une des visions qui m'ont inspirée pour l'écriture de mon premier roman, Ce dont rêvent les Ombres.

Voici une des visions qui ont inspiré Hilda Alonso pour l’écriture de son premier roman, Ce dont rêvent les Ombres.

Sous la loi des hommes

Je me rappelle ta blessure. Je me rappelle ton visage. Je me rappelle ce regard de bête farouche, lorsque j’ai porté la main à ta chair blessée. J’ai lu dans ton œil tant de contradictions et de peur : il en fallait peu pour que tu me haïsses, moi la sauvage qui semblait moins perdue que […]

Continuer la lecture →

Premier extrait

« Une légère étole de brume enveloppait encore le pied des arbres. Les premiers rayons du soleil adoubaient l’existence de chaque feuille, éclairaient l’or des renoncules rendu plus vivace au voisinage des sapins, d’un vert presque noir. Les têtes brunes des champignons étincelaient au gré de la lumière changeante, comme ces perles cachées au fond de […]

Continuer la lecture →

Le sacerdoce du cri

Ce roman est un long cri. Une note ténue, une note tenue, qui use l’apnée. Il raconte, sans que personne ne le sache, comment un être peut se transformer en volcan. La chose demande du temps. Le silence qui précède le cri est peut-être encore plus terrifiant. C’est bien cela qui me pétrifie, dans ce […]

Continuer la lecture →

La mort est un commencement

Traumatisme. Les cheveux s’en vont par poignées. Ceux qui restent blanchissent. Il y a des heures, comme ça, qui ne m’appartiennent plus. Des heures où la douleur n’arrive pas à devenir pensée. Elles passent : je ne les rattraperai plus. Le réveil, trop lent, m’épuise. Les vivants m’étonnent. Leurs sourires me figent. Leur énergie me […]

Continuer la lecture →