L’étymologie

Vous êtes un aventurier. Vous êtes un archéologue. Vous êtes sorcier, possesseur d’un pouvoir insoupçonné. Vous ne me croyez pas ? Pourtant, sans le savoir, vous êtes capable de faire revivre les morts !

Que sont les langues mortes, sinon des langues que l’on a laissées s’éteindre ? La récente traduction en latin de la saga Harry Potter, signée J.K. Rowling, est une preuve éclatante : on peut légitimement s’autoriser à sortir des classiques sans pour autant les renier et penser une survivance des langues anciennes.

Comme la plupart des mots de la langue française, « étymologie » est issu d’un terme latin lui-même emprunté au grec. Ce mot signifie : « la vraie parole ». Il s’agit donc de la science qui consiste à retrouver le sens originel des mots. « Expliquer » ne vient-il pas lui-même de « explicare » qui veut dire « déployer » ? Grâce à l’étymologie, on dissèque un terme, on dégage sa racine et on trouve souvent une nuance oubliée, une acception plus fine, plus précise.

L’étymologie est une sorcière : elle nous transporte dans le passé, retrace par l’évolution d’un vocable celle des civilisations et de leurs mentalités.