Diktat

 

XXIIe siècle.
Ce monde croit avoir tout connu car ce monde a traversé la guerre totale. Après la rage du carnage, la fièvre de la foi a accompagné les deuils trop nombreux de l’Homme. Comment ne pas aspirer à la grandeur, après être tombé aussi bas ?
« Dieu est beauté »
« Dieu est constance »
Voici le précepte qui conduit toute vie, désormais. Tout être n’est rien sinon une icône, expression de la perfection divine. Ainsi en ont décidé les prêtres : chaque enfant fabrique une poupée, le jour de ses dix ans. Cette effigie devient son unique modèle et, si à la fin d’une décennie écoulée ,l’enfant (devenu adulte) ne ressemble plus à cette poupée… Le jugement sera le dernier. Le Diktat ne punit qu’une fois.

Il s’agit d’une dystopie particulièrement sombre où chaque personnage prend la parole à tour de rôle, d’un roman choral à l’écriture poétique, bref : d’un véritable OVNI littéraire !

Livre de poche illustré en noir et blanc, 14,8x20cm, 162 pages, 14€.

Disponible en édition simple sur The Book Edition.

Disponible en édition collector dans la boutique.